Accueil

La  Bouteille  A  la  M E R  -  La  Bouteille  A   La M E R  -  La  Bouteille  A  La  M E R  -   La  Bouteille  A  La  M E R  -  La Bouteille  A  La  M E R  -  La  Bouteille  A  La  M E R  -   La  Bouteille  A  La  M E R  -  La Bouteille  A  La  M E R  -  La  Bouteille  A  La  M E R  -  La  Bouteille A La M E R


LA  BOUTEILLE  A  LA  M E R

Réseaux d'Echanges Réciproques de Savoirs de Gradignan Malartic janvier 2001 N°2

Des nouvelles du réseau

         Les échanges continuent, se développent :
en cuisine, en informatique, en langue plus particulièrement où les demandes sont fortes (si vous avez quelques compétences en ces domaines, n'hésitez pas à proposer votre savoir...!).
         Soixante personnes participent actuellement au réseau.
         Vous trouverez ci-dessous des témoignages de quelques échanges réalisés ou en cours.
         D'autres échanges n'ont pu encore avoir lieu.
         Organiser une mise en relation entre offreur et demandeur nécessite un peu de temps et nous faisons au mieux pour que l'échange soit mis en place de la manière la plus satisfaisante possible.
         

Mais nous sommes peu nombreux ... !

         De votre côté, s'il vous plaît, aidez nous en prenant le temps de répondre, en nous informant si vous décidez de ne plus maintenir votre offre ou votre demande, en passant nous rendre visite aux permanences, en apportant vos suggestions ....
         La vie du réseau dépend de chacun de nous, offreur, demandeur, médiateur...!
         Nous continuons nos permanences chaque mois, au Centre Commercial Malartic, devant ATAC de 11 à 12 h.

Voici le calendrier des prochaines permanences :

o dimanche 14 janvier
o dimanche 04 février
o dimanche 04 mars

N'hésitez pas à passer nous voir.

         Un certain nombre d'échanges ont déjà eu lieu, mettant en relation offreurs et demandeurs.
Trois d'entre eux nous livrent aujourd'hui leurs impressions, avec parfois une pointe d'humour ... !


Conversation en Portugais

(Monette offreuse)

         C'est au cours de la fête du "Pays d'où je viens" le 24 juin, que le papa d'Océane a découvert les Réseaux d'Echanges Réciproques de Savoirs.
         Il envisage un long séjour au Brésil avec sa fille qui y retrouvera ses cousins installés depuis longtemps là-bas.
         Océane (7 ans) aimerait parler avec ses cousins, c'est ce qui motive son désir d'apprendre le portugais.
         La mise en relation avec Monette se fait rapidement, avant les vacances d'été, et depuis, chaque semaine, Océane se rend chez Monette et s'initie à la conversation portugaise au travers d'activités : par le jeu, la cuisine, une promenade au parc ou en allant faire les courses.
         Manette nous fait part de ce qu'elle pense de cet échange :
         Depuis que nous avons commencé l'échange de portugais, j'ai pu constater que c'est une satisfaction personnelle de pouvoir apprendre ou d'imprégner de mes "quelques" connaissances dans ce domaine un enfant qui est ouvert à tout et qui a le désir d'en savoir plus.
         Certainement, la mise en place s'est faite petit à petit, c 'est à dire qu'il faut évaluer et faire ressortir les intérêts de l'enfant avec mes possibilités (voire mes handicaps) et celles de ma famille, lesquelles sont constamment liés.
         Je peux ajouter que ma fille est très contente de participer a l'échange et par ses propres motivations de se rapprocher de la culture brésilienne.
         Un atout de plus pour notre échange !
         Le fait de faire partie du Réseau permet de sentir une structure derrière et de prendre la chose sérieusement, de plus, le fait d'être une activité sans rémunération, je crois que cela permet aux intéressés d'être ouverts au dialogue et à un échange également amical.
         Je crois que. c'est bien de déterminer une période ou date limite pour que l'échange soit dynamique en essayant d'aboutir à quelque chose et qu'éventuellement ceci puisse redémarrer avec./.

Journal N°2    Suite